Calmons le feu fiscal
IMPÔT MON ACTUALITÉ

MIEUX COMPRENDRE LE SIGICI

Le SIGICI est l’expression de la refonte et de l’intégration du système d’information de la DGI. Le Système Intégré de Gestion des Impôts en Côte d’Ivoire (SIGICI) est désormais opérationnel.

Aujourd’hui en Côte d’Ivoire payer ses impôts est un jeu d’enfant. Plus besoin de se déplacer dans un centre d’impôt. Du bureau, du salon en quelques clics, et « c’est géré ».

Depuis quelques années, la DGI est dans un chantier majeur de digitalisation et d’automatisation de son fonctionnement. L’enjeu est l’amélioration des services aux contribuables, la sécurisation des recettes et la réalisation continue des objectifs de performance. Cette réforme se matérialise par la refonte globale et une intégration de l’ensemble des applications dans un système unique. Ce système performant et sécurisé offre à l’ensemble des services, des outils de gestion modernes conformes aux standards internationaux.

Dans la suite de cet article, j’aborde quelques aspects de cette plateforme. Une plateforme lancée en 2018, par Monsieur le Secrétaire d’Etat en charge du budget. Pour précision, il occupe maintenant le poste de Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat de Côte d’Ivoire (MBPE). Il a en charge la politique fiscale de la Côte d’ivoire. Monsieur le Ministre travaille en parfaite collaboration avec le secteur privé. Cette collaboration a pour but de produire une politique fiscale acceptée par toutes les parties prenantes.

OBJECTIFS ET ENJEUX DU SIGICI

Lancé le 16 juillet 2018, le SIGICI vise quatre objectifs stratégiques à savoir une :

  • intégration de tous les métiers de la DGI dans un outil informatique unique. Ces métiers sont les : impôts divers, impôts fonciers, conservation foncière, domaines, Enregistrement, timbre, contrôle, contentieux ;
  • vision complète sur les dossiers avec une automatisation du suivi ;
  • analyse risque des contribuables et des outils d’aide à la décision ;
  • maitrise et une célérité des flux de trésorerie ;
  • automatisation des échanges entre systèmes d’information (banques, trésor public, douane, CNPS, etc.)

Ces huit (08) principes structurant adoptés impliquent des changements notables en comparaison avec l’ancien environnement GUOAR. Il s’agit notamment de la suppression des comptes bancaires par poste comptable au profit d’un compte unique de la DGI.

SECURITE ET ADMINISTRATION DU SIGICI

Le module sécurité et administration du SIGICI est un module supplémentaire qui prend en compte tous les domaines de sécurisation, d’authentification des documents et de paramétrage du système. On y distingue en particulier la gestion des :

-agents et des structures par la Direction Ressources humaines ;

-utilisateurs par le centre des Téléservices Fiscaux, la Direction de l’Informatique et le Service d’Administration et de l’Audit Informatique ;

-référentiels.

La semaine prochaine, je parlerai des modules compris dans ce système. Ce sont ces modules au nombre de six (06) qui animent cette plateforme.

A bientôt !                                                                    

Laisser un commentaire